Dernières nouvelles

  • 30.09.2020 | Analyse des prix de l'électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels (de janvier 2007 à juin 2020)

  • L’Observatoire des prix des clients résidentiels présente la situation des prix pour l’électricité et le gaz en juin 2020, avec un historique de 13 ans. Particulièrement remarquables au moins de juin 2020 : l’effet de la crise sanitaire Covid sur les marchés de l’énergie, et donc sur les factures énergétiques des ménages, ainsi que les prix particulièrement bas du gaz.

    Les prix du gaz ont atteint en ce mois de juin 2020 des niveaux comparables à ceux rencontrés en 2007 ; en outre une facture annuelle de gaz croît nettement moins rapidement que l’indice des prix à la consommation. Ce niveau de prix historique est le résultat d’une combinaison de facteurs :

    • la baisse de la demande liée à des arrêts de production pendant le confinement ;
    • une offre importante sur le marché avec des capacités de stockage pleines ;
    • une demande moindre en gaz pour le chauffage suite aux températures très clémentes des deuxième et troisième trimestres 2020.

    En juin 2020, la facture moyenne annuelle payée par le client résidentiel en Région wallonne s’établissait à 875,30 € en électricité pour le client-type Dc, ce qui représente une baisse de 9,33 % par rapport à décembre 2019 ; il est important de noter également qu’en électricité, depuis le 1er janvier 2020, la part des coûts de distribution dans la facture annuelle diminue, suite à l’application des tarifs comprenant la composante prosumer.

    En gaz, la facture moyenne annuelle payée par le client résidentiel (client-type Dc) en Région wallonne s’établissait à 1 218,48 € en gaz pour le client-type D3 en juin 2020, ce qui représente une baisse de 13,12% par rapport au mois de décembre 2019, que l’on retrouve principalement dans la composante énergie.

    Les graphiques présentant les produits les moins chers sont particulièrement révélateurs. Certes, il s’agit souvent de produits indexés qui traduisent la baisse importante des paramètres d’indexation, mais on peut trouver plusieurs produits, à prix variables ou fixes en gaz notamment, pour un profil D3 (chauffage) consommant 23 260 kWh par an, pour un montant de moins de 1 100€ par an : consommer du gaz pour se chauffer en juin 2020 est moins onéreux que sur les dix dernières années, contrairement à l’idée reçue selon laquelle les prix de l’énergie sont en constante augmentation. Cependant, sur ces mêmes graphiques présentant les produits les moins chers, on constate aussi que la facture moyenne annuelle se situe très haut sur la courbe, tant en gaz qu’en électricité, ce qui traduit le fait que de nombreux produits sont moins chers que la facture moyenne annuelle constatée chez les clients résidentiels. Ceci nous incite à encourager les consommateurs à rester très au fait de leurs contrats d’énergie, à ne pas hésiter à changer de fournisseur et à refaire un point de la situation chaque année, en utilisant les nombreux outils à leur disposition, notamment le comparateur de prix de la CWaPE (www.compacwape.be). Nous rappelons à nouveau qu’un changement de fournisseur est totalement gratuit, sans oublier cependant qu’en cas de produit comportant une redevance fixe annuelle, il faut s’assurer que la différence de prix constatée avec un autre produit est inférieure au montant de la redevance en cas de changement pendant la première année du contrat.

    Lorsqu’un consommateur est décidé à changer de fournisseur, il est également important de faire le bon choix au niveau du type de produit, à prix fixes ou indexés. Lorsque les prix de l’énergie sur le marché sont très bas, les prix variables sont souvent plus attractifs (comme c’est le cas depuis avril de cette année) car au moment de l’offre, et au moment de la signature du contrat, les paramètres d’indexation sont très bas. Cependant, dès que les marchés se stabilisent voire augmentent, ces mêmes paramètres d’indexation vont entraîner des prix de l’énergie, après indexation, supérieurs à ceux présentés au moment de la signature. Nous insistons dès lors auprès des consommateurs afin qu’ils s’informent au mieux sur le niveau des prix au moment de la signature de leur contrat. Les prix fixes en période de prix de marché très bas constituent généralement un choix intéressant, pour autant que le contrat d’énergie soit régulièrement réévalué par le consommateur.

    Rapport concernant l’analyse des prix de l’électricité et du gaz naturel en Wallonie (clients résidentiels) sur la période de janvier 2007 à juin 2020