Analyse des prix de l'électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels (de janvier 2007 à juin 2021)
14-09-2021
Ce rapport actualise les informations relatives aux clients-types les plus représentés sur le marché wallon, 3 500 kWh/an d’électricité en raccordement bihoraire (Dc) et 23 260 kWh/an de gaz (D3 – chauffage) pour le premier semestre 2021 sur base du comparateur tarifaire de la CWaPE (www.compacwape.be). Ce rapport utilise pour ses calculs et analyses les offres transmises par les fournisseurs chaque mois, ces mêmes offres figurant dès lors dans le comparateur CompaCWaPE. En juin 2021, le rapport se base sur 55 produits en électricité et 44 produits en gaz, alimenté par dix fournisseurs commerciaux en électricité et neuf en gaz.

La nette hausse des prix en cours sur les marchés de l’énergie est bien visible dans les chiffres de juin 2021.
En effet, en juin 2021, la facture moyenne annuelle payée par le client résidentiel en Région wallonne s’établit à 994,12 € en électricité pour le client-type Dc, soit une augmentation de 8,59 % par rapport à décembre 2020. 
Cette hausse est principalement due à la hausse de la composante énergie entre décembre 2020 et juin 2021 qui augmente de 61,78 € soit de 19,80%.
En gaz, la facture moyenne annuelle pondérée payée par le client-type résidentiel D3, évaluée en juin 2021, est de 1 543,59 €, en nette hausse (234,75 €, soit 17,94 %) par rapport à décembre 2020. Tout comme en électricité, cette hausse est principalement liée à la hausse de la composante énergie (transport compris) de près de 33%.   

L’augmentation des prix de la commodity a débuté dès la reprise des marchés fin 2020, après la forte baisse du deuxième trimestre 2020 liée au Covid 19. Les prix ont retrouvé leur niveau d’avant crise dès le premier trimestre 2021, et s’accélère depuis le second trimestre 2021. Cette tendance haussière ne semble pas prête de s’arrêter, les marchés enregistrent des prix prévisionnels pour le gaz et l’électricité particulièrement élevés. La demande accrue, liée à la reprise économique, fait monter les prix des matières premières et de l’énergie; la forte hausse du gaz impacte directement le prix de l’électricité. La hausse de la facture des consommateurs particuliers est déjà bien visible au mois de juin 2021, et risque de perdurer. Cette hausse des marchés affecte également le tarif social. 
En juin 2021, la partie non réglementée du prix, à savoir le poste énergie représente 59,6 % de la facture de gaz naturel d’un client résidentiel, et 37,6% en électricité. 

La CWaPE constate que le niveau de la facture moyenne annuelle pondérée reste élevé, ce qui implique que de nombreux consommateurs ont des contrats d’énergie chers. En juin 2021, on constatait qu’en gaz, pour le client-type D3, il existait 30 produits plus économiques, et en électricité, pour un client type Dc, il existait 36 produits plus économiques par rapport à la facture moyenne annuelle payée par le client résidentiel en Région wallonne. 

La CWaPE invite les clients résidentiels à comparer régulièrement les offres des différents fournisseurs, voire les différentes offres d’un même fournisseur, notamment via les comparateurs tarifaires, et à opter activement pour le produit le plus adapté à leur profil de consommation et à leurs attentes, notamment compte tenu des niveaux de services offerts. La durée du contrat, les conditions qui y sont liées, notamment le montant de la redevance fixe ainsi que sa méthode de facturation, influencent le montant de la facture.

Rapport concernant l’analyse des prix de l’électricité et du gaz naturel en Wallonie (clients résidentiels) sur la période de janvier 2007 à juin 2021