DE

Chercher sur le site

Le compteur communicant

Les compteurs communicants (précédemment appelés compteurs intelligents), remplaceront petit à petit nos anciens compteurs électromécaniques (compteurs Ferraris). Un compteur communicant se distingue d’un compteur électromécanique par son affichage des index sur un petit écran et la disparition du disque qui tourne. Tous les composants du compteur communicant sont entièrement électroniques. Il existe des compteurs communicants aussi bien en électricité qu’en gaz.

Un compteur communicant est doté d’un module de communication qui lui permet de « dialoguer » avec le gestionnaire de réseau. Votre compteur communicant peut ainsi envoyer des messages électroniques et recevoir des ordres à distance de votre gestionnaire de réseau de distribution.

Le gestionnaire de réseau peut donc interagir avec le compteur pour l’aider dans sa gestion du réseau et il lui permet aussi d’offrir de nouveaux services aux clients (interventions à distance sans prise de rendez-vous ni déplacement). Citons quelques exemples de fonctionnalités offertes par les compteurs communicants :

  • la relève à distance de vos index ;
  • la gestion du prépaiement des consommations d’énergie (en remplacement des compteurs à budget);
  • l’ouverture ou la fermeture de votre alimentation en énergie (en cas de déménagement) ;
  • l’adaptation de la puissance de votre raccordement ;
  • le changement de type de tarification (mono-horaire ou bi-horaire), voire potentiellement le développement de nouveaux types de tarifications (saisonnière,…) ;
  • la détection plus facile des pannes sur le réseau ;
  • la remontée d’alarme en cas de tentative de fraude sur le compteur ;
  • … 

Toutes ces fonctionnalités sont ou seront strictement encadrées par la législation.


Quand seront placés les compteurs communicants ? 

Depuis 2020, plusieurs gestionnaires de réseau de distribution ont commencé le placement des compteurs communicants en électricité chez certains clients qui en font la demande, chez les nouveaux prosumers et certains clients avec prépaiement (en remplacement des compteurs à budget).

À partir du 1er janvier 2023, le placement d’un compteur communicant en électricité aura lieu systématiquement* dans les cas suivants :

  • pour les clients déclarés en défaut de paiement (en remplacement des compteurs à budget) , 
  • chez les clients dont le compteur doit être remplacé, 
  • dans les nouvelles constructions, 
  • chez les clients qui le demandent.

*si c’est techniquement faisable et économiquement raisonnable. 

Au plus tard au 31 décembre 2029, le gestionnaire de réseau de distribution doit avoir atteint l’objectif de 80% de compteurs communicants en électricité installés sur son réseau pour les clients ou points de raccordement répondant à l’une des caractéristiques suivantes : 

  • les clients dont la consommation annuelle standardisée est supérieure ou égale à 6 000 kWh;
  • les clients dont la puissance électrique nette développable de production d’électricité est supérieure ou égale à 5 kWe;
  • les points de recharge ouverts au public.

Les modalités relatives au placement des compteurs communicants en gaz doivent encore être précisées. 


Combien coûte le placement d’un compteur communicant ?

Le placement d’un compteur communicant sera payant  dans le cas des nouvelles constructions.

En cas de changement de compteur effectué à la demande du client, le coût du placement d’un compteur communicant s’élèvera à 150€ (HTVA) (tarif 2019 à indexer). Attention ces coûts peuvent être plus élevés si le changement de compteur nécessite également d’autres modifications dans votre installation électrique. Pour de plus amples informations, prenez contact avec votre gestionnaire de réseau de distribution.

Le Gouvernement prévoit une prime pour compenser le placement d'un compteur communicant:  tout client résidentiel peut demander à son gestionnaire de réseau de distribution le placement d'un compteur double flux, jusqu'au 31 décembre 2023 et dans la limite des crédits publics disponibles.


Puis-je refuser le placement d’un compteur communicant ?

Oui, le consommateur peut refuser le placement d'un compteur communicant ou l'activation de la fonction communicante. Le gestionnaire de réseau cherche une solution technique et informe le client des conséquence de son refus. A noter qu'à partir du 1er janvier 2024, le client final pourra uniquement refuser l'activation de la fonction communicante.  (Pour plus de détails voir article 46 point 6 du Décret du 5 mai  2022 )


Le compteur communicant chez un prosumer

Le compteur communicant est un compteur double flux. Il mesure l’énergie électrique dans les deux sens.  Aussi, il enregistre séparément les prélèvements et les injections. Les informations détaillées sur l’énergie prélevée du réseau et sur l'énergie injectée dans le réseau seront disponibles sur le compteur.

Le placement d’un compteur communicant ne modifie pas les droits des prosumers relatifs à la compensation. 
Pour de plus amples informations sur la facturation des prosumers avec un compteur communicant, voir le lien suivant :  Je suis prosumer.