Lorsque j’injecte de l’énergie sur le réseau, est-elle vendue à mes voisins ?

Non. Si l’installation est surdimensionnée par rapport aux besoins de l’utilisateur, celui-ci perd une partie de l’énergie injectée sur le réseau puisqu’il ne la prélève pas. Cette énergie n’est actuellement pas valorisée par le producteur. Elle n’est pas davantage vendue à d’autres clients par le gestionnaire de réseau ou par le fournisseur. Elle est utilisée par le gestionnaire de réseau pour compenser, sur base annuelle, les pertes sur le réseau.

En effet, l’alimentation en électricité d’un point de raccordement à partir d’un transformateur s’accompagne d’un petit pourcentage de pertes. Pour les combler, le gestionnaire de réseau doit s’approvisionner en électricité sur le marché et ce coût est répercuté sur les utilisateurs du réseau via les tarifs d’utilisation du réseau. Lorsque le gestionnaire de réseau utilise l’excédent de production injectée pour compenser les pertes sur le réseau, il doit acheter moins d’électricité. Ce coût évité se répercute donc dans les tarifs, en faveur de tous les utilisateurs du réseau. Cette mesure fait partie du modèle d’allocation des quantités d’énergie qui transitent par le réseau qui est approuvé par la CWaPE.

 

Modifié
27-11-2020